• à l'Ami-chien

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

            Vivre avec un chien est une si belle aventure

                       mais tellement trop courte !

     

     

    à l'Ami-chien

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    […] "Ce n’est pas à « t’écrire », à « te parler » que je joue, du moins au sens premier des expressions. Je te parle, comme on dirait, je te dessine. Je te chante comme on chante une victoire, une allégresse. Je te mets en paroles et en mots. Peintre, je passerais mes moments d’oisiveté à faire de toi des croquis, à fixer en traits de plus en plus justes et légers tes étirements, tes mises en rond, tes aplatissements, tes élongations ventre en l’air, tes postures dressées d’écureuil, tes langueurs, tes prudences de princesse rétive. A défaut de dessin, j’use de mots. Je te guette. Je te formule. Je te serre au plus près, je te répète, je te précise peu à peu jusqu’à espérer que mon texte te ressemblera, de la ressemblance approximative, inventée mais frémissante, que la tendresse donne aux poèmes." [...]

    […] "Je me suis souvent demandé, au long des insomnies, quand j’écoute ta respiration, quand tu pèses de tout ton abandon sur ma jambe ou mon dos, ou lors de ces quelques nuits blanches passées à te veiller, je me suis demandé ce que signifient ces excès de ma tendresse pour toi, cette peur viscérale de te voir souffrir ou de te sentir menacée." [...]

     

    "Lettre à mon chien" de François Nourrissier à sa petite teckel – Extraits (Gallimard 1975)

    « à la nuitÊtre chat... »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Août 2016 à 13:36

    La vie de nos chers quadrupèdes est malheureusement trop courte et c'est toujours un déchirement quand ils nous quittent !

    Beau texte de F. Nourrissier qui définit bien, autant que faire se peut, les sentiments que l'on éprouve pour son chien.

    Bonne journée, bises,

    Gérard.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :