• Et marcher sur la lune

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pense à toutes ces routes et à tous ces chemins, qu’ils soient de terre, de ciel ou d’eau, aux ornières, aux nuages, aux récifs sur lesquels depuis si longtemps  nous courons, volons, voguons.

    Aujourd’hui je marche, marche, marche sur cette route étroite  qui longe la petite rivière. Je la connais par cœur la route pour y avoir cheminé sous les longues pluies froides, sous la neige qui danse, sous les feux de tous les soleils.

     

    « L'art et l'argentCaféine... »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    2
    Samedi 23 Avril 2016 à 22:50

    Ces paysages sauvages et solitaires m'angoissent, tu ne peux pas savoir à quel point... 

    1
    Titti
    Jeudi 21 Avril 2016 à 14:54

    J'adore la montagne çà me manque. Bonne journée BISOUS

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :