• Grain

     

    Grain

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Colibri - Photo Didier Couvert

     

    L'averse, à verse, est venue
    Violente, soudaine, inattendue.
    Les colibris, les pipiris, surpris
    Vers les tamariniers, les frangipaniers se sont enfuis.
    Mille flèches de pluie rageusement mitraillent
    Le latanier passif aux palmes en éventail
    Soudain la terre chaude, vivante comme un coeur
    Exhale en même temps des milliers de senteurs
    Le ciel est furieux l'espace d'un instant
    Mais à travers la pluie le soleil éclatant                                             Rit.

    Myrto – 1982  (Les années caraïbes)

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le vieux qui ne voulait pas...Les jours blancs »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Octobre 2014 à 12:52

    Très beau texte Myrto ! J'adore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :