• Inoubli

     

    La Pierre Etrusque

     

    Quand il fut nuit sur ma chimère,

    J’ai quitté les champs familiers

    Et la montagne de mon père.

    Heureux les hommes passagers !

     

    Je me dissipe dans l’oubli.

    Un instant je me suis assis,

    Le temps d’épingler quelques mots

    Pour que tu saches que je fus.

     

     

     

    Quand foguèt nuèit sus ma quimèra,

    Quitèri lo camp familhièr

    E la montanha d’un còp èra

    Urós siá l’òme passatgièr !

     

    M’embevi dins l’oblit de tots.

    Una estoneta me sieguèri,

    Lo temps d’espillar qualques mots

    Per fins que sàpias que foguèri.

     

    Extrait de LA PEIRA D’ASARD de Joan-Claudi FORÊT                                                                          Colleccion A TOTS de l’Institut d’Estudis Occitans - 1990

     

    8 avril 2018... Mon père me manque

     

    « Greame Allwright éternel chanteurLa musique nous va si bien »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :