• Maintenant

     

    Certaines situations nous amènent parfois à des comportements dans lesquels nous ne nous reconnaissons pas du tout. Qui nous chambardent et nous dépassent.

    Ainsi je dois désormais avoir recours à quelques cachotteries, quand ce ne sont pas quelques mensonges par nécessité, afin de garder un contrôle sur la correspondance de mon père (lequel, lorsque l’ingérence était trop flagrante protestait haut et fort).

    La plupart du temps pourtant il ne fait pas cas de son courrier qu’il se contente d’accumuler, de déplacer d’un endroit à l’autre, de ranger dans les lieux les plus improbables, d’égarer, ou même qu’il met à la corbeille sans l’avoir ouvert. Ah ! ces factures, ces documents importants introuvables que l’on cherche sans fin.

    Mon père n’a jamais été homme à déléguer quoi que ce soit et je crains que ça ne change jamais.

    Depuis quelque temps je me suis donc mise à trier son courrier afin de ne lui laisser à voir que les choses sans réelle importance.

    Certaines démarches doivent être faites à son insu. Je les fais à contre-cœur mais je les fais quand même.

    C’est tellement mieux la bonne conscience mais je n’ai pas le choix.

    Et c’était tellement mieux aussi, avant, quand j’étais p’tite, entre mes parents...

     

    Maintenant

     

    « Ce n'est qu'un instantCitron vert »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :