• "[...], pour de vrai"

     

    ...pour de vrai

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petit bouledogue français du sculpteur italien Rembrandt Bugatti (1905)

     

    Un chien mourait doucement
    Son regard ne parlait rien d’autre
    Que d’une chose infinie incompréhensible
    Comme une mélancolie
    On le soigna pour les reins et pour le foie
    Et pour les poumons et pour l’intestin
    Et pour les pieds et pour la tête
    Et on lui opéra même le regard

    On sut trop tard qu’il attendait son maître

    Jean L'Anselme

     

    "Pour de rire, pour de vrai"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Ses yeux regardent vers le cielLa poésie »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    2
    Lundi 24 Août 2020 à 01:32

    La Beauté toujours Nous inspire et j'aime beaucoup la partager avec toi.

    Bisous, Ymi

    1
    Ymi
    Vendredi 21 Août 2020 à 07:23

    Émouvante fidélité de ce petit compagnon, véritable éponge émotionnelle,

    doux et sympathique au corps puissant et musclé.

    Comme ils sont beaux, sculpture et photo !

    Amicales pensées, je t'embrasse, Myrto.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :