• Quatre murs

     

    Quatre murs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mur ! mur ! mur ! mur !

    murmure

    le prisonnier.

    Verrou ! verrou !

    vers où aller

    verrouillé.

    Pris ! pris !

    prison rose

    mort ! mort !

    morose.

     

    Quatre murs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Toute mère, mais ça c'était avantPère et re-Père, un dimanche ordinaire »
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    2
    Lundi 9 Décembre 2013 à 09:58

    Cela me rappelle certains cauchemars, l'hiver dernier, quand une tumeur cérébrale en plein développement provoquait des crises de panique. C'est tout à fait ce que je ressentais alors.

    1
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 11:26

    oui, quand on est en prison, il faut bien jouer avec les mots pour faire reculer les murs...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :