• Joliment mal fleuri...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le pré est vénéneux mais joli en automne
    Les vaches y paissant
    Lentement s'empoisonnent
    Le colchique couleur de cerne et de lilas
    Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
    Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
    Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne

    [...]

    Les colchiques - Guillaume Apollinaire (1902)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Beau portrait qui retient
    Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Ymi
    Mercredi 8 Novembre à 07:01

    Ennui, tristesse, spleen de l'automne ...

    Mais même dangereux ce " tue-chien " reste beau.

    J'aime beaucoup tes deux photos, Myrto !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :